Judit Reigl

Judit Reigl, Homme

Homme
1968
Huile sur toile, 269 x 209 cm
Musée d’Art moderne de la ville de Paris

Judit Reigl, née en 1923 en Hongrie, étudie à l’Académie des Beaux-arts de Budapest de 1941 à 1945 puis découvre, lors d’un séjour en Italie, la peinture des maîtres anciens. En 1950, elle fuit clandestinement son pays en proie au stalinisme et arrive à Paris où elle est accueillie par son compatriote Simon Hantaï. Ce dernier lui présente André Breton qui lui organise sa première exposition personnelle en 1954.
L’artiste s’affranchit très vite du groupe surréaliste et de l’onirisme de ses premiers travaux pour se diriger vers un art plus gestuel. Elle conserve néanmoins le principe d’une « écriture automatique totale, psychique et physique » qui privilégie la vitesse d’exécution et l’éclatement des formes.

Fermer ou index illustré