Valentine Hugo

Valentine Hugo, Portrait d'Arthur Rimbaud

Portrait d’Arthur Rimbaud
1933
Huile sur panneau avec incrustations de strass et collage, 100 x 75 cm

Valentine Hugo expose pour la première fois en 1909. Fille de pianiste professionnel, elle se passionne pour la musque et la danse, elle dessine les danseurs dans leurs loges et pendant les répétions et se lie avec les musiciens. Dans les années 1910, elle rencontre Jean Cocteau, Marcel Proust, Erik Satie, André Gide, Paul Morand ou Picasso dont elle fait le portrait. En 1913, sa série de cires sur bois en hommage à Vaslaw Nijinski est exposée lors de la scandaleuse première du Sacre du printemps, ballet en un acte sur la musique d'Igor Stravinsky. Elle dessine des costumes et des décors pour le théâtre. En 1919, elle épouse Jean Hugo, arrière-petit-fils de Victor Hugo. En 1929 elle entame une relation avec Paul Eluard, puis avec André Breton et s'entoure de nouveaux amis surréalistes. Durant la même époque, elle rejoint la « centrale surréaliste » et crée ses premiers « objets » En 1937 elle se détourne du surréalisme. Elle termine sa vie seule et dans la gêne.

Fermer ou index illustré